Rapport annuel 2019

les mots du Coordinateur national

Ce rapport vous est adressé pour montrer l’ensemble des activités de conservation de la nature et de la défense des droits humains en Guinée. Il est le fruit d’un travail de l’équipe du RENASCEDD à laquelle je lance un message de remerciement et tous mes encouragements pour le développement des actions futures pour les communautés locales qui sont nos cibles incontournables.

Enfin, j’exprime ma gratitude à nos partenaires qui nous ont permis de réaliser ces projets.

 

Sékou Amadou DIAKITE

Défis

ü    La gestion durable des ressources naturelles (ressources en eau, ressources forestières, ressources halieutiques) ;

ü    La réduction de l’empreinte environnementale des activités minières par l’application effective des dispositions en vigueur ;

ü    L’amélioration de la qualité du cadre de vie ; et

ü    Le renforcement des capacités techniques et opérationnelles de l’organisation en matière de protection de l’environnement.

 

 

L’ONG RENASCEDD et ses partenaires ont réalisé différentes  actions à travers le pays

KINDIA

Renforcement des capacités

30 participants ;

01 Commune Urbaine ;

10 Communes Rurales ;

10 Maires ;

15 Acteurs de la Société civile locale. 

REGIONS

Plaidoyer 

 07 Régions administratives (Boké, Kindia, Mamou, Labé, Kankan, Faranah et N’Zérékoré) ;

246 participants (plus de 30 OSC)  touchés.

Le collectif d’organisations de la société civile guinéenne (COD-DC) et les communautés impactées travaillent pour influencer positivement le processus d’élaboration des textes sur la compensation, l’indemnisation et la réinstallation. Ceci, dans le but de protéger les droits des communautés impactées par les projets miniers et d’infrastructures de développement. 

Du 13 au 19 juin l’ONG RENASCEDD a piloté les ateliers dans les Régions Administratives du pays. Ces ateliers ont pour objectif de mobiliser le maximum des acteurs de la Société civile locale pour une meilleure connaissance et utilisation du document au sein de leur communauté.

 

L’objectif global de cette activité est d’augmenter le taux de couverture végétale pour la protection de l’environnement.

Dans un contexte où des mécanismes de partage des revenus bénéficiant aux Collectivités se mettent en place, tels que le Fonds de Développement Economique Local (FODEL) et le Fonds National du Développement Local (FNDL), NRGI en partenariat avec le Réseau National de la Société Civile pour l’Environnement et le Développement Durable (RENASCEDD), envisage de réaliser la formation sur les relations communautaires des entreprises au bénéfice des acteurs de la société civile et des leaders communautaires dans la Préfecture de Kindia.

Objectifs

  • Renforcer les capacités des acteurs de la société civile et des leaders communautaires de la Préfectures de Kindia en matière de lecture et d’analyse du Code Minier et des conventions minières, et du suivi des obligations légales et contractuelles ;
  • Renforcer la compréhension des acteurs de la société civile et des leaders communautaires et éclairer leurs pratiques sur les mécanismes et modes de gestion des relations avec les entreprises minières et autorités locales.

 

Mission de la réserve naturelle de Kounounkan

Depuis  2016 l’ONG RENASCEDD entretient des relations avec la fédération des PNR (Parcs Naturels Régionaux)  autour d’un projet de mise en place de PNR en Guinée qui serait géré par les Collectivités locales. La question était de savoir comment envisager les collaborations entre Parcs et niveau national ? Deux sites pilotes sont choisis pour expérimenter un modèle de type PNR en Guinée. Un des deux sites retenus pour une visite lors de la mission (Réserve naturelle de Kounoukan, Préfecture de Forécariah, Basse-Guinée).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *