Faune : Le Pangolin, le mammifère le plus trafiqué au monde!

L’humanité célèbre aujourd’hui 19 février 2022 la journée mondiale du Pangolin. Que sait-on de cet animal menacé de disparition et accusé d’être le responsable de la COVID19?

Un animal méconnu et pourtant célèbre. Et il aura fallu la menace d’extinction de ce petit mammifère pour que l’actualité braque ses feux sur lui en lui consacrant pas moins qu’une journée mondiale.

Cette petite “boule d’écailles” est aussi le mammifère le plus trafiqué au monde, ce qui en fait une espèce en danger d’extinction. Chaque année, ce sont plus de 40 tonnes d’écailles de pangolin qui sont saisies en Afrique, ce qui revient à dire que plus de 30 000 animaux sont massacrés chaque année.

Le pangolin, mammifère entièrement protégé par la Convention Internationale sur le Commerce des Espèces Sauvages Menacées d’Extinction (CITES) a été considéré sans preuve probante par certains scientifiques comme élément déterminant dans l’émergence du COVID-19. Cependant, aucun des travaux de recherche réalisés sur le sujet n’ont pu le confirmer.

Il est encore temps d’agir!

Peuplant de vastes régions d’Asie et d’Afrique, cet animal est recherché et abattu pour de bien mauvaises raisons : on attribue à son armure de kératine des vertus curatives. On le chasse également parce que sa viande est considérée comme un mets très raffinés dans certaines cultures.

Le pangolin n’est pas encore une espèce disparue. Justement le but de cette journée mondiale est la sensibilisation des populations et des gouvernants à cette grave question.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *